Quelle huile pour suspension choisir

choisir son huile de fourche moto

Les suspensions, c’est important pour l’adhérence, le confort, la tenue de route, Que ce soit au terme d’une période d’usage ou pour modifier le comportement de sa fourche ou de son amortisseur, il devient nécessaire de remplacer son huile de suspension. Justement, comment choisir son huile de suspension et obtenir un comportement hydraulique adapté à ses attentes ?

Accès direct au tableau de correspondance CST

Quand et pourquoi changer son huile de suspension ?

Huile de circuit hydraulique : Rôle d’amortissement

Le rôle du circuit hydraulique est d’assurer un amortissement de la compression ou la détente de la suspension.
Concrètement cela revient à faire parcourir un chemin plus long à l’huile pour ralentir le mouvement et contribuer à absorber les forces qui s’appliquent.

Une suspension est conçue en se basant sur les propriétés de l’huile en adaptant le tarage des ressorts et clapets. Des réglages externes permettent de personnaliser le comportement de la suspension en fonction du pilote, dans une plage limitée. Si le comportement obtenu n’est pas satisfaisant alors il faudra envisager de remplacer l’huile de suspension par une huile aux propriétés différentes voire un ressort et modifier la clapèterie voire poser une valve différentes dans le cadre d’une préparation.

Huile de lubrification : Rôle anti-lamination, corrosion

Pour les mêmes raisons que dans la motorisations, les pièces en action mécaniques sont soumis à des frictions. L’huile de lubrification tend à limiter les frictions, donc les échauffements et l’arrachement de matière. Un manque d’huile risque d’entrainer une usure prématurée de sa suspension.
Une fourche au fonctionnement très sec, peu sensible sera signes de manque d’huile.
Des pertes d’huiles sur sa suspension sera signe de faiblesse d’un joint. Dans tous les cas il est temps de leur faire une révision au risque de dégrader prématurément .

Une révision est un entretien périodique qui se résume soit à une purge / vidange, soit un remplacement des joints spys, les bagues guidage des plongeurs voire remplacement des ressorts si ceux-ci sont endommagés ou si le tarage est inadapté.

La période d »entretien peut être de quelques heures pour du matériel de compétition à tous les ans / tous les deux ans pour du matériel et ce qu’il serve occasionnellement ou régulièrement.

Résumé des principales caractéristiques de l’huile de suspension

On attend d’une huile de suspension de résister à l’écoulement mais pas uniquement :

  • Etre assez visqueuse pour amortir,
  • Etre suffisamment visqueuse pour amortir à toutes les températures de la plage d’utilisation,
  • Jouer un rôle de lubrifiant pour protéger les pièces et diminuer les frictions,
  • Ne pas mousser.

Huile trop épaisse, c’est grave ?

L’huile joue un rôle de lubrifiant en laissant un voile sur les joints. Il semblerait qu’une huile trop épaisse puisse provoquer une usure prématurée des joints spy. De plus, plus l’huile est visqueuse et plus il sera difficile d’effectuer ses réglages.
Si l’huile est trop épaisse et qu’il n’est pas possible de jouer sur les réglages pour obtenir le comportement adapté, vous risquez de perdre en tenue de route et trajectoire. Cela peut devenir grave. Dans le cadre d’une fourche à clapets, il est possible de modifier la clapeterie. Dans le cadre d’une fourche à cartouche ouverte, il est possible d’augmenter (progressivement) le diamètre de trous du circuit jusqu’à obtenir un bon comportement. L’opération inverse consisterait à boucher un trou trop grand pour en percer un plus petit.

 

Choisir la bonne huile : LA FAQ qui va bien

Comment choisir la bonne huile

Choisir son huile de fourche ou d’amortisseur, c’est pas une sinécure car à température et pression identique, toutes les huiles ne se valent pas pour des questions de viscosité. La mesure de densité est encadrée par une norme ISO qui renseigne d’avantage sur le procédé de construction que sur ses propriétés. Malheureusement les valeurs 5wt, 7,5wt,10wt, 25wt, 20wt voire plus que l’on peut lire sur les bidons d’huile de suspension sont des attributions données par les marques. Ainsi une huile très fluide c’est à dire avec une texture assez proche de l’eau aura un grade très faible de 0W, 2,5W et aura peu de ralentissement de la suspension.
A l’inverse une huile très visqueuse aura un grade élevé comme 15W ou 20W ou plus. Ces densités sont utilisées par exemple comme huile de lubrification au niveau des plongeurs car son pouvoir couvrant est supérieur.
Pour une suspension de moto cross qui travaille beaucoup, il faudra partir sur une huile 5wt. A l’inverse, sur une routière chargée ou autre grosse moto touring l’huile 30wt évitera que la fourche ne plonge au freinage avec le transfert de masse qui s’opère.

Ces informations correspondent aux grandes lignes. En poursuivant l’article vous verrez que la question est plus subtile et vous comprendrez comment trouver la bonne huile pour vos suspensions moto.

Fourche qui plonge, comment rendre sa fourche plus ferme ?

Si la fourche plonge dans les compressions et au freinage, commencer par jouer avec les réglages existants pour obtenir le bon SAG (enfoncement initial engin + pilote). Il existe plusieurs types de fourches et les conseils peuvent différer selon chacun.

Dans un premier temps, jouer sur la précharge du ressort. Pour une fourche à ressort hélicoïdal cela se fera à l’aide d’un cale de ressort. Pour l’intervention attention au démontage, il se peut que la fourche soit sous pression donc il existe un risque d’éjecter les capuchons voire de jet d’huile. Libérer la pression d’air au niveau de la vis de dépression.
En cas d’ouverture d’une fourche à ressort pneumatique, il faudra vider la pression de la précharge d’air si la fourche a une chambre d’air.
Si cela ne suffit pas il faudra envisager de remplacer ses ressorts par un autre de tarage supérieur.
L’autre solution sera d’augmenter la densité de l’huile pour plus de soutient, donc changer pour une huile avec plus de viscosité que l’on reconnait pour son grade plus élevé. En effet, plus l’huile est visqueuse, plus le circuit hydraulique ralentira la suspension. C’est donc un équilibre à trouver.

Quand on a pas de réglage, on peut jouer sur la viscosité de l’huile, les ressort, les cales, et la hauteur d’huile pour générer une butée hydraulique.

En réalité, c’est plus subtil qu’il en parait il existe au moins 200 huiles de suspension sur le marché. J’en liste pas moins de 150 dans le tableau ci-dessous. Le problème c’est que la classification en grade est approximative. Le grade est une donnée constructeur issue d’une norme différente de l’unité de mesure REELLE exprimée en CST en mm2/s à une température précise. Pour être sûr d’obtenir le comportement souhaité, il faudra se fier au CST 40°C.
Pour le commun des mortels qui ne fait pas de haut niveau en compétition ni pratique extrême, oubliez direct le CST 100°C et l’indice de viscosité. Je les évoque pour la compréhension seulement. Plus ces valeurs sont élevées et plus l’huile va conserver ses propriétés d’amortissement à usage intensif. On peut donc extrapoler qu’une huile à haut indice de viscosité aura une meilleure tenue. Dans la réalité, il n’y a aucun risque d’ébullition avec des huiles de viscosité 150 à 300 dans le cadre d’un usage commun. Ne tenez pas compte de l’indice CST100°C non plus car c’est pour un usage normal qu’une indication de la différence entre fonctionnement à froid et à chaud.

Le CST 100°C sera une base de réflection pour le tout terrain (rallye raid) où l’objectif est de trouver des huiles qui restent suffisamment visqueuses pour lubrifier à haute température.

 

Puis-je mettre de l’huile de suspension VTT dans ma fourche de moto (et inversement)?

De manière générale, cela reste de l’huile de suspension. Une suspension hydraulique de VTT fonctionne comme une suspensions de moto donc oui il est tout à fait possible de remplacer son huile de fourche de moto par de l’huile de mountain bike. En VTT, les charges sont limitées mais les circuits hydrauliques sont miniaturisés. Il faut donc une huile qui tienne à l’échauffement, sans mousser et qu’elle conserve ses propriétés dans le temps. On retrouve les mêmes exigences et propriétés pour l’huile de suspension moto.
Les constructeurs de suspensions de VTT dimensionnent leurs suspensions pour un fonctionnement autour de grade 5W à 10W sur un petit gabarit. En moto ou automobile, les charges sont supérieures et il faut de la tenue pour éviter que les engins ne s’affaissent trop. C’est pourquoi des grades supérieurs sont souvent utilisées.
Ainsi, oui il est possible de remplacer son huile par une huile d’une autre marque ou conçue pour autre usage, le principal critère à respecter sera de choisir suivant viscosité. Pour s’y retrouver, on compare les huiles suivant leurs valeurs de viscosité (CST en mm²/s) à 40°C.

 

Puis-je mettre de l’huile moteur ou de l’huile de boite dans mes suspensions moto ?

Dans un moteur, l’huile est conçue avec un objectif de lubrification capable de résister à de fortes températures et contraintes mécaniques de cisaillement.
Dans une suspension hydraulique, l’huile est conçue avec un objectif d’éviter au maximum son émulsion pour résister au passage répété dans de petits circuits hydrauliques étroits va être constamment laminée. Dit autrement pour l’huile de suspension, les propriétés de résistance au laminage sont plus importantes que celles de lubrification et la constance de la viscosité est plus importante que la tenue à la haute température.

Il existe plusieurs types d’huile, laquelle choisir ?

Pouvoir lubrifiant Viscosité Visco-température
Huile minérale Faible Faible 70-100
Huile synthétique à base d’ester (E) Moyen Moyenne jusque 170
Huile synthétique à base de polymère Faible Haute Faible
Huile organique à base d’ester Haut Moyenne

Pour compenser, il faudra utiliser des additifs. Ceux qui augmentent la lubrification diminuent la viscosité et inversement, ceux qui augmentent la viscosité diminuent la lubrification.
La nuance apparait dans la durée : si l’huile (surtout synthèse) tient dans le temps, les additifs s’altèrent.

Si vous voulez en savoir plus sur les huiles voici une présentation complète ici

L’huile minérale est peu couteuse à produire mais son pouvoir lubrifiant est faible et sa viscosité faible, surtout en montée en température. Elle est obtenue d’après pétrole brut et convient pour des utilisations standard (graisse, roulement). IL convient d’utiliser des additifs pour augmenter la viscosité et améliorer le comportement visco-température.

L’huile de synthèse à base d’ester (E) : est fluide à basse température et atteint une viscosité naturelle jusque 170. Elle tient mieux l’usure que les huiles minérales, avec qui elle est miscible et reste biodégradable.

L’huile base silicone (Si)

Les Huiles de base polyalphaoléphine (PAO) ont une tenue visco-température

Huiles base silicone : très neutre elles n’attaquent pas les joints
L’huile de synthèse résiste mieux à l’oxydation. Elle est plus homogène que l’huile minérale et son point de rupture se situe à une température double de celle de l’huile minérale.
L’huile semi-synthèse est une huile qui comporte seulement 20 à 30 % d’huile de synthèse et le reste est composée d’huile minérale.

Pour en revenir à la question, oui la suspension va fonctionner avec de l’huile moteur, pour que le l’on respecte les propriétés proches de celles utilisées par le constructeur. Toutefois il est possible de perdre sur certaine spécificités qu’apportent les additifs en terme de résistance à la lamination, à oxydation et à l’ébullition.
Toutes les formules ne se valent pas. Les marques utilisent des additifs pour réduire les frottements, effet anti-mousse, antirouille et inhibiteurs de corrosion et résiste à l’oxydation et aux changements de viscosité. Ainsi j’ai pu trouver une différence significative entre l’ancienne huile BOS verte qui parait grasse au toucher et de la Motorex qui parait sèche ou aqueuse.  N’étant pas chimiste avec banc d’essai je ne vais pas m’aventurer d’avantage sur ce terrain là.
Le téflon ou la silicone sont bons pour lubrifier des pièces en plastique mais sont inadaptés à la lubrification des pièces métalliques.

 

 

Huile suspension : quelle marque choisir ?

Chacun ses affinités, j’ai les miennes avec la Motorex (Suisse). Elle est de très bonne qualité et facile à trouver sur le net. Malgré son logo qui induit en erreur, Ipone est une marque française bien distribuée en shop. J’ai déjà utilisé cette huile et rien de particulier à signaler. Cette marque est aussi utilisée chez de très bons mécaniciens préparateurs dans le milieu du VTT. L’huile du groupe Fuchs Silkolène est aussi très appréciée.
On peut citer d’autres fabricants comme Motul, Maxima, Torco, Soki.

Certaines marques comme Fox Racing Suspensions se contente de repackager de l’huile Silkolene PRO RSF ou Torco R.S.P. Damp Champ.

Quelle huile de suspension pour moto de piste ?

Pour la fourche, compter une vidange toutes les 10 journées. Pour l’amortisseur, compter une vidange toutes les 15 journées. Recherche de tenue de la suspension dans toutes les conditions. Le grade utilisé pour la fourche se situe généralement entre 2.5W et 5w.

Quelle huile choisir selon la viscosité CST ?

Il est indiqué plus tôt dans ce guide d’achat que pour remplacer son huile de fourche et d’amortisseur on se base sur l’indice de viscosité à 40°C. Pour repérer l’huile correspondante à son choix, il faudra se référer à la première colonne du tableau ci-dessous.
Exemple : Vous voulez faire la purge de l’hydraulique de votre fourche de moto et obtenir le même comportement qu’initialement car la viscosité de l’huile d’origine vous convient parfaitement. Vous trouvez quelle marque et grade était utilisé dans vos suspensions. Vous utilisez un tableau récapitulatif pour trouver la viscosité CST mesurée de cette huile. Toujours dans ce tableau comparatif, vous pouvez alors sélectionner une huile au comportement la plus proche si c’est ce que vous désirez.

 

Viscosité cinématique à 40°C (CST40°C en mm²/s) Viscosité cinématique à 100°C (CST100°C en mm²/s) viscosity index Huile pour suspension moto Pour Amortisseur Pour Fourche Lien partenaire
4 2,34 800 RED LINE LIKEWATER® SUSPENSION FLUID
6,74 3,01 458 PUTOLINE HPX 2.5 (semi synthétique) oui oui Acheter
6,8 2,25 150 CASTROL Fork Oil S 2,5 (synthétique) oui Acheter
7 OHLINS Front Fork Fluid #2 Extra Light (1302) winter conditions oui
8 4,1 600 RED LINE EXTRALIGHT 2.5WT SUSPENSION FLUID
8,6 3,6 Shell Advance Ultra 2.5 (synthétique) oui
10 4 121 ROCK OIL SVI 2.5 (synthétique) oui oui
10,4 4,4 150 Spectro SPL ultra light oui
10,75 4 Torco Racing Fork Fluid – 5 (semi-synthétique) oui
11 3,85 296 BEL RAY Shock Oil 3WT (Synthétique) oui
13,6 5,8 464 SILKOLENE PRO RSF 2.5wt (semi synthétique) oui oui
13,9 5,2 378 MAXIMA Racing Shock Fluid – Light (minéral) oui Acheter
14 OHLINS Shock Absorber Fluid Race Spec 07 (01306)
14 3,4 150 GOLDEN SPECTRO Cartridge Fork Fluid – Very Light 85/150 (semi-synthétique) oui
14,5 4,7 300 Torco Racing Shock Fluid – Light (synthétique) oui
14,8 3,5 MOTOREX Racing Racing SD-1 oui Acheter
15 4,5 205 MINERVA Moto Fourche R 2,5 (synthétique) oui oui Acheter
15 OHLINS Front Fork Fluid #4 pour Öhlins RR/MX forks 25 mm cart kit (1311)
15 3,5 112 MOTUL Factory Line – very light (synthétique) oui Acheter
15 3,74 150 CASTROL Fork Oil S 5 (synthétique) oui oui Acheter
15 150 CASTROL Fork Oil 5 (mineral) oui oui
15,2 4,4 222 MOTOREX Racing Fork Oil 2.5 (minéral) oui Acheter
15,3 KAWASAKI KHL-15-10
15,5 SUZUKI L01
15,6 3,45 150 YAMAHA KYB 01
15,7 SHOWA SS-05
15,9 3,5 150 MAXIMA Racing Fork Fluid 85/150 5wt (minéral) oui Acheter
15,9 3,5 150 MAXIMA Fork Oil 5wt (minéral) oui Acheter
16 8 560 RED LINE LIGHTWEIGHT 5WT SUSPENSION FLUID
16,1 5,05 Torco Racing Fork Fluid – 7 (semi-synthétique) oui
16,1 6,2 400 MOTUL Shock Oil (synthétique) oui Acheter
16,5 5,02 268 WHISTLER PERFORMANCE LUBRICANTS Fluide de suspension 2,5wt Acheter
16,6 3,77 SHOWA SS-7
16,8 SUZUKI W-15
17 OHLINS Front Fork Fluid #5 Synt (1305) oui
17 Honda Fork Oil 5
17,1 4,1 146 Bel-Ray High Performance Fork Oil 5 W (mineral) oui Acheter
17,9 KAWASAKI G5
17,9 3,9 112 MOTUL Fork Oil Expert – light 5W (semi synthétique) Acheter
17,94 5,27 260 SILKOLENE 02 Racing Fork Fluid (synthétique) oui
18 4 121 ELF Moto Fork Oil Syn 2.5 W oui oui Acheter
18 4 121 MOTUL Motul Factory Line – light (synthétique) oui Acheter
18 OHLINS Off Road Racing Shock Fluid – synth (01303) pour auto et moto tout terrain oui
18,4 4,0 IPONE 5wt
19 OHLINS Front Fork Fluid – Road & Track (01309) 7,5wt Made by Soki pour fourche Öhlins R&T oui Acheter
19,5 6,66 300 BEL RAY Shock Oil 5WT (synthétique) oui Acheter
19,9 5,7 Torco Racing Fork Fluid – 10 (semi-synthétique) oui
20 SHOWA SS-15
20,4 5,52 233 WHISTLER PERFORMANCE LUBRICANTS Fluide de suspension 5wt Acheter
20,8 7,3 349 MAXIMA Racing Shock Fluid – Medium (minéral) oui
20,9 8,9 400 Spectro SX 400 Shock & Fork oui oui
21 4,7 149 Eni Fork Oil 5W oui oui Acheter
21 5 SHELL Advance Fork 5 (semi-synthétique) oui
21,7 4,4 119 Spectro Fork Oil 5w (minérale) oui
21,8 5,5 209 MOTOREX Racing Fork Oil 5.0 oui Acheter
22 2,9 153 SHELL Advance Fork 7.5 (semi-synthétique) oui
22 5,3 200 ROCK OIL SVI 5 (01) (synthétique) oui oui
22 OHLINS Front Fork Fluid #5 Light (1310) oui
22 WHITE POWER #5
22,3 SILKOLENE Maintain Fork Oil light 5 w (mineral) oui
22,5 5,07 162 PUTOLINE HPX 5.0 (semi synthétique) oui oui Acheter
22,9 7,7 350 MORRIS LUBRICANTS oui oui
23,3 4,8 130 ELF Moto Fork Oil Syn 5 W oui oui Acheter
23,5 5,9 Shell Advance Ultra 5 (synthétique) oui
23,8 KLOTZ KL-505 oui oui
24 6,8 250 ROCK OIL SVI 7,5 (synthétique) oui oui Acheter
24 4,9 131 MOTUL Factory Line – light/medium (synthétique) oui Acheter
25,7 6,6 230 WHISTLER PERFORMANCE LUBRICANTS Fluide de suspension 7wt Acheter
26 3,4 150 GOLDEN SPECTRO Cartridge Fork Fluid – Light 125/150 oui Acheter
26,4 9,9 400 Spectro SPL very light oui
26,7 9,5 372 SILKOLENE PRO RSF 5wt (semi synthétique) oui oui
26,7 5,4 151 MAXIMA Racing Fork Fluid 125/150 7wt (minéral) oui
28 OHLINS Shock Absorber Fluid (00105) pour amortisseur Öhlins R&T oui
28,9 9,4 334 MAXIMA Racing Shock Fluid – Heavy (minéral) oui
29 6,8 206 MOTOREX Racing Fork Oil 7.5 (minéral) oui Acheter
29 5,2 110 BEL RAY High Performance Fork Oil 7 W (minéral) oui
31 OHLINS Front Fork Fluid #15 Synt (1315) oui
31 6,1 148 ENI Fork Oil 7,5W oui oui Acheter
31,8 9,57 300 Torco Racing Shock Fluid – Medium (=fox bleu 7W) oui
32 7 190 MINERVA Moto fourche R 7.5 oui oui
32 6,4 153 SHELL Advance Fork 10 (semi-synthétique) oui
32 6,5 170 ROCK OIL SVI 10 (synthétique) oui oui Acheter
32 6,3 151 MAXIMA Racing Fork Fluid 165/150 10wt (minéral) oui Acheter
32 KLOTZ KL-510 oui oui
32 6,3 151 MAXIMA Fork Oil 10wt (minéral) oui
32 7,2 200 MOTOREX Racing Fork Oil 10 (minérale) oui Acheter
32 17,7 (550?) 442 RED LINE MEDIUM 10WT SUSPENSION FLUID
32 CASTROL Fork Oil 10 (minéral) oui
CASTROL Fork Oil 10 (synthétique) Acheter
32,8 5,6 111 Spectro Fork Oil 10w (minérale)
33 8,4 Torco Racing Fork Fluid – 15 (semi-synthétique) (=RS 10) oui
33 5,9 123 BEL-RAY High Performance Fork Oil 10 W (minéral) oui Acheter
33,2 YAMAHA G10
33,3 SUZUKI G10
33,4 WHITE POWER #7,5
33,5 10 306 BEL RAY HVI 10WT (synthétique) oui Acheter
33,7 6,31 164 PUTOLINE HPX 7.5 (semi synthétique) oui oui Acheter
33,9 KAWASAKI G10
34,9 SILKOLENE Maintain Fork Oil Medium10 w (mineral) oui Acheter
35 OHLINS Front Fork Fluid #10 Synt (1310) oui
35,2 Honda Fork Oil 10
35,9 6 112 MOTUL Fork Oil Expert – medium (semi-synthétique) oui Acheter
36 6,4 131 MOTUL Factory Line -medium (synthétique) oui Acheter
36,8 SHOWA SS-8 Acheter
37,2 KAYABA G10S Acheter
37,19 11,5 322 SILKOLENE PRO RSF 7.5wt (semi synthétique) oui oui Acheter
40,9 9,04 211 WHISTLER PERFORMANCE LUBRICANTS Fluide de suspension 10wt Acheter
42 KLOTZ KL-515 oui oui Acheter
43 7,7 149 Eni Fork Oil 10W oui oui Acheter
43,18 05 SILKOLENE Racing Fork Fluid oui Acheter
43,9 10,4 Torco Racing Fork Fluid – 20 (semi-synthétique) (=RS 15) oui Acheter
45 7,6 135 ELF Moto Fork Oil Syn 10 W oui oui Acheter
45,6 7,2 119 Spectro Fork Oil 15w (minérale) oui
46 8,2 154 SHELL Advance Fork 15 (semi-synthétique) oui
46 8,5 180 MOTOREX Racing Fork Oil 15 (minéral) oui Acheter
46 8,5 154 MAXIMA Racing Fork Fluid 235/150 15wt (minéral) oui Acheter
46 8,5 154 MAXIMA Fork Oil 15wt (minéral) oui Acheter
47 11,7 fox green
47,27 16,76 381 Spectro SPL light oui
47,3 YAMAHA G15
47,36 13,7 303 SILKOLENE PRO RSF 10wt (semi synthétique) (=fox Red) oui oui
47,7 SUZUKI G15
48 9,5 187 MINERVA Moto Fourche R 15 (synthétique) oui oui
48 9 160 ROCK OIL SVI 15 (synthétique) oui oui
48,1 WHITE POWER #10
48,45 SILKOLENE Maintain Fork Oil Intermediate 15 (mineral) oui
49 13,9 297 BEL-RAY HVI 15WT (synthétique) oui
49,5 KAWASAKI G15
50 OHLINS Front Fork Fluid #15 Medium/heavy (1315)
50,1 8,64 151 PUTOLINE HPX 1.0 (semi synthétique) oui oui
53 7,5 103 BEL RAY High Performance Fork Oil 15 W (mineral) Acheter
55,2 KAYABA G15S
56,6 13,7 252 MORRIS LUBRICANTS oui oui
57,1 8,3 116 MOTUL Fork Oil Expert – medium/heavy (semi synthétique) oui Acheter
64,9 8,9 385 Spectro Heavy Duty Fork Oil – Type E (minérale) oui
65 8,9 110 Spectro Fork Oil 20w 20 oui Acheter
65,6 12,9 201 MAXIMA Fork Oil 20wt (minéral) oui Acheter
67,5 11,2 159 PUTOLINE HPX 15 (semi synthétique) oui oui Acheter
67,7 SILKOLENE Maintain Fork Oil Heavy 2 (mineral) oui
67,9 22,8 358 RED LINE HEAVYWEIGHT 30WT SUSPENSION FLUID
67,8 WHITE POWER #15
68 10,7 140 ROCK OIL SVI 20 (synthétique) oui oui Acheter
68 150 CASTROL Fork Oil 15 (minérale) oui oui Acheter
68 9,1 110 MOTOREX Racing Fork Oil 20 (minéral) oui
70 10,8 144 Eni Fork Oil 15W oui oui Acheter
73,5 9,5 106 BEL RAY High Performance Fork Oil 20 W (mineral) Acheter
77,9 10,1 111 MOTUL Fork Oil Expert – heavy oui Acheter
92,95 19,5 235 SILKOLENE PRO RSF 15wt (semi-synthétique) oui oui Acheter
99 OHLINS Front Fork Fluid #20 (1325)
99,4 14,8 155 PUTOLINE HPX 20 ( oui oui Acheter
105 SILKOLENE Maintain Fork Oil Extra Heavy 30 (mineral)
105 12 104 BEL RAY High Performance Fork Oil 30 W (mineral) Acheter
116,1 KAYABA G30S
150 14,6 95 PUTOLINE HPX 30 oui oui

Vous ne trouvez pas la référence de votre huile dans le tableau ? Après avoir compilé un max de donnée j’ai mis la main sur ces ressources complémentaires notamment un tableau qui comporte quelques références supplémentaires.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *